«

Saint NAMPHAISE


   Namphaise a certes creusé de beaux lacs sur le causse. Mais il reste présent de bien d'autres façons, dans tout le Quercy. Une impressionnante série de vitraux, de tableaux, de fresques, de statuettes, sans compter les documents d'archives, décrivent sa vie merveilleuse, aussi bien dans la cathédrale diocésaine qu'au sein de modestes églises rurales. Un sarcophage abrite toujours ses reliques dans la plus admirable des cryptes romanes du Midi, à Caniac.


   Quant à la légende l'auteur en a retrouvé toutes les riches variantes, du Moyen Âge à nos jours. Il les raconte, puis en analyse les sens cachés, les enseignements profondément religieux. Namphaise suit d'abord son oncle Charlemagne en Espagne, pour la Reconquista mauresque. Fixé en Quercy, il construit des abbayes et des églises. Ermite connu, se contentant de cavernes pour tout refuge, il aide les pauvres, élève des brebis, creuse d'innombrables lacs, prêche aussi bien seigneurs et tenanciers. Le diable l'ayant attaqué en suscitant une horrible anthropophagie à Lantouy, provoquant ainsi l'engloutissement de son couvent, il se mue en thérapeute chrétien, interprète de Dieu : en véritable exorciste, Il délivre de nombreux possédés du mal caduc. Sa mort est celle d'un martyr, par l'entremise d'un taureau qui l'éventre, rappel inversé de ces taureaux que l'on éviscérait pour lire l'avenir, aux temps gaulois héritiers des antiques religions pré-chrétiennes.


   Pour comprendre Namphaise J.-L. Obereiner brosse une esquisse de l'histoire religieuse du Quercy, de ses évêques et de leurs actions, se penchant entre autre sur Rocamadour et l'épée magique de Roland, sur sainte Spérie, sur la Sainte-Coiffe…. Il convoque saint Géraud d'Aurillac et le pape cadurcien Jean XXII. Il décrit le circuit sacré des pèlerins qui, dans la crypte de Caniac, progressent rituellement, à genoux, sous le sarcophage.


   L'iconographie est abondante, informative, avec plusieurs documents inédits, comme cette page d'un livre liturgique du XIIe siècle, ou cette carte du XVIIe de Cahors-la Barre au Moyen Âge. Il en présentera une partie le 20 décembre.

 


»

75 rue Joffre 46000 Cahors - librairiecalligramme.free.fr - 05 65 35 66 44