«

Hilary danse avec sa chèvre.

« J'ai connu des chèvres, des vaches, des ânes,

d'une importance extrême, dont la personnalité

a joué un rôle tel qu'on devrait écrire l'histoire... »

Zola, Le Docteur Pascal

 

Il y a belle lurette que les poules ne picorent plus sur les murettes, que les canards ne barbotent plus dans nos laquets et rares sont les matins où retentit le chant du coq. La basse-cour a fait place aux élevages – bien heureux quand ils sont encore de plein air – notre regard sur l'animal s'en trouve appauvri. De cet appauvrissement, la tradition picturale dont Hilary Hoyland est nourrie nous fait prendre la mesure.

Elle se revoit dansant avec sa chèvre, tels les acrobates avec les taureaux sur une fresque ou un vase de la Crète minoenne. Les émotions vécues avec ses poneys et ses chevaux, elle les reconnaît dans l'art rupestre. Elle aime dans l'art pariétal la connaissance profonde du chasseur qui ne domine pas l'animal sauvage mais qui, fasciné par sa force, sa masse, son étrangeté, le représente dans toute sa gloire. Ou encore elle apprécie dans l'héraldique que des hommes aient choisi des animaux pour symboliser les plus hautes qualités.

Loin de l'imagerie, le bestiaire d'Hilary s'attache au vivant, à la présence des bêtes, à leur individualité.

Le rendu du vivant passe par une technique d'estampe qui lui est propre, un long travail sur la plaque qu'elle « brutalise », dit-elle. Entre le cuivre mordu et le support final du monotype viennent s'interposer une succession d'impressions sur des fonds inattendus de papier – papier d'Himalaya, du Japon, papier d'argent... – qu'elle colore avec des pigments naturels. Le tirage unique qui en résulte procède autant de la peinture que de la gravure, une peinture qui laisserait visibles toutes ses étapes.

Les monotypes sont autant de portraits dont le seul réalisme réside dans une présence étonnée, légère, furtive et sensuelle. Les plumes et les poils ondoient ou s'ébouriffent dans le mouvement, des yeux curieux captivent notre regard.

Adieu, bonjour, bel animal !

 

Nicole Détourbe

 

  

75 rue Joffre 46000 Cahors - librairiecalligramme.free.fr - 05 65 35 66 44